UFC  QUE CHOISIR 92 NORD

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sondage UFC-Que Choisir / CSA :

 

74 % des français sont opposés à la taxe carbone

Le refus tombe à 45 % avec un chèque vert

A  quelques  heures  de  la  réunion,  présidée  par  Nicolas  Sarkozy,  sur  la  mise  en  place  d’une  taxe carbone,  l’UFC  Que  Choisir  rend  publics,  sur  son  site  quechoisir.org,  les  résultats  d’un  sondage  éloquent, réalisé par le CSA mercredi et jeudi1.

Ce sondage montre que si le gouvernement veut éviter que cette réforme ne fasse l’objet d’un rejet massif par les citoyens, il doit revenir à la concorde qui s’était créée entre les ONG écologistes, les associations  de  consommateurs,  les  syndicats  et  le  ministre  de  l’environnement  autour  d’un reversement intégral par le biais d’un chèque vert.

- D’une manière générale une très nette hostilité envers la taxe carbone 74% des sondés se sont déclarés défavorables, dont 56% tout à fait défavorables, à la mise en place d’une  taxe  carbone  ainsi  définie  « afin  d’inciter  les  consommateurs  à  réduire  leur  consommation

d’énergie,  il  est  envisagé  de  mettre  en  place  une  taxe,  appelée  « taxe  carbone »,  sur  le  prix  des carburants et des énergies de chauffage (telles que le fuel, le charbon ou le gaz)».

- Une mesure d’abord considérée comme injuste envers les consommateurs captifs. Parmi les raisons proposées pour motiver cette hostilité, les sondés retiennent d’abord que cette taxe

est  « injuste  car  elle  pénalise  les  personnes  qui  sont  obligées  d’utiliser  leur  voiture  tous  les  jours » (59%). Vient ensuite le fait que le sondé est « contre toute taxe supplémentaire » (50% d’accord).

- La seule voie de passage envisageable : le chèque vert !  Il  était  ensuite  proposé  aux  sondés  la  mesure  suivante : « Et  si  les  sommes  collectées  par l’intermédiaire  de  la  taxe  carbone  étaient  entièrement  redistribuées  aux  ménages  par  le  biais  d’un chèque variable en fonction de leur consommation d’énergie, seriez-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout favorable à cette taxe ? » Il apparaît alors que l’opposition des sondés est ramenée à  45%.

Après avoir envisagé de multiples scénario de hold up fiscal cet été, en voulant utiliser le produit de la taxe carbone sur les ménages pour baisser la taxe professionnelle ou alimenter les caisses de l’Etat, la crédibilité de la parole publique et un minimum d’acceptabilité sociale nécessitent que soit posé sur la table un schéma de redistribution intégrale de  la taxe parfaitement transparent et garanti dans le temps.

Pour  l’UFC  Que  Choisir,  outre  l’inacceptable  ponction  sur  le  pouvoir  d’achat,  le risque  fondamental que  pose  l’introduction  d’une  taxe  carbone  mal  configurée  est  qu’elle  peut  fâcher  définitivement  les français  avec  de  fort  utiles  mesures  de  fiscalité  écologique,  telles  que  la  généralisation  du  bonus malus ou la réforme de la taxe sur les ordures ménagères

logo ufcUFC-QUE CHOISIR 92 NORDlogo ufc

 

souhaite que cette information vous à été profitable 

et vous remercie de votre visite sur son site

Nouveaux téléchargements

Etude comparative sur les prix alimentaires relevés sur les marches et compares à ceux des gran...

Pour demander la convocation du professionnel devant le conciliateur de justice

Comptes et bilan de l'exercice 2017

Statistiques d'accès

www.joomlatutos.com
Nous sommes le 22.09.2018
Accès depuis le 01/09/2008
Aujourd'hui
152
Semaine
16491
Mois
60818
Total
26467625
Il y a actuellement...
- 78 invités
IP : 54.198.23.251